TAgactu
Actualités

Une rentrée avec Sandrine Pierre

Accompagnatrice TAgBZH et dirigeante de L’Atelier du Développement, pour la promotion 2020, "le collectif" sera au coeur des ateliers.
Sandrine Pierre Accompagnatrice TAgBZH sur la gouvernance partagée
Sandrine Pierre

Comment avez-vous connu le réseau des TAg ?

C’est à travers la création de mon entreprise « L’atelier du développement », qui accompagne et soutient les organisations et les entrepreneur·euse·s, notamment du milieu ESS, que j’ai rencontré les différents acteurs du réseau de l’ESS. Suite à plusieurs échanges avec les coordinateur·rice·s de C2SOL (pôle de développement ESS du pays de Lorient) qui portent également le projet TAg56, des liens humains se sont créés entre nous.

 

Qu'est-ce qui vous a donné envie d'intégrer l’équipe de accompagnateur·rice·s ?

Cela fait sens à 2 niveaux : je dispose d’une expertise de plusieurs années dans le domaine de l’accompagnement aux entrepreneur·euse·s et mon entreprise portant les valeurs de l’ESS, il me semble cohérent de contribuer à la mise en œuvre de projets qui vont dans ce sens.

 

Comment envisagez-vous l'accompagnement de la nouvelle promotion de cette année ?

J’interviens cette année sur la gouvernance partagée, et je souhaite mettre en place un accompagnement ancré dans la réalité collective des projets. Pour cette nouvelle promotion, il me semble essentiel de donner au collectif une large place. C’est pourquoi j’inviterai les porteur·euse·s de projets, à inviter à leur tour, leurs propres collectifs lors de certains ateliers.

Autre nouveauté : nous avons renforcé les liens inter-ateliers avec plusieurs accompagnateur.rice.s de TAg56 pour assurer une cohérence entre les ateliers proposés et le parcours TAg. En fonction de nos expertises respectives, nous croiserons nos éléments de théorie au collectif, nos outils…

 

Que peut-on souhaiter à l’Atelier du développement pour la suite ?

Une durabilité à tous les étages ! A la fois pour la mission de l’Atelier du développement, et surtout une durabilité du partenariat avec TAg56. Que ce partenariat permette un ancrage durable des projets d’innovation sociale et de l’ESS sur le territoire. Ce serait une réelle réussite pour moi !

Partager